Bienvenue

Bienvenue sur ce modeste blog dédié à l'information artistique et culturelle dont nous avons connaissance.

Nous recevrons avec plaisir toute information concernant un évènement que vous organisez, un livre que vous venez d'écrire, un CD que vous venez d'enregistrer...

Ce blog est géré par un journaliste professionnel.








jeudi 25 février 2016

A Liège, El Sistema marie musique et intégration sociale

Voici une trentaine d'années, au Vénézuela, un musicien-compositeur, José Abreu, créait un premier orchestre avec des enfants de la rue, enrôlés dans des gangs, sans scolarité... Au fil des ans, pas moins de 400 000 enfants sont passés par ce qui est devenu, aujourd'hui, un élément majeur dans la renaissance économique du Vénézuela... Certains ont quitté une vie sans espoir pour devenir enseignants, musiciens au sein d'ensembles réputés par exemple... Prôner l’art musical comme école de vie sociale, permettant aux enfants de viser l’excellence et de construire un esprit de solidarité à travers la discipline de l’orchestre, tel est l'esprit de l'initiative de José Abreu.


A Liège, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et l’A.S.B.L. ReMuA (Réseau de Musiciens-intervenants en Ateliers, Sarah Goldfarb) se sont inspirés de ce programme d'éducation musicale. Ils se sont associés, soutenus par la Ville de Liège, pour créer El Sistema Liège. 

Durant toute la saison 2015-2016, les musiciens-intervenants de ReMuA se rendent chaque semaine dans plusieurs écoles pour former, avec les enfants, des orchestres et choeurs de quartier. Chaque enfant reçoit en moyenne 4 heures de pratique instrumentale ou 2 heures de pratique vocale par semaine, gratuitement, au sein de son école ou en activité parascolaire (via les maisons des jeunes ou les centres culturels). Les instrumentistes se voient prêter un instrument pour toute la durée du projet.

L’encadrement est complété par la participation d’une dizaine de musiciens de l’OPRL (cordes et bois), qui se sont associés volontairement au projet pour travailler régulièrement avec les enfants. En parallèle, les enfants assistent à des répétitions de l’OPRL à la Salle Philharmonique et rencontrent des chefs d’orchestre impliqués dans des projets similaires (comme le Vénézuélien Domingo Hindoyan, ou Zahia Ziouani).

Au mois de mai, l’OPRL (environ 50 musiciens) et les enfants donneront ensemble trois concerts, en milieu scolaire et en concert public gratuit à la Salle Philharmonique de Liège, avec un programme centré sur les femmes musiciennes à Liège dans les années 1800. Ce programme rassemble des oeuvres de Lucile Grétry, Augusta Holmès, Juliette Folville, César Franck, Saint-Saëns, Bizet et Liszt, sans oublier l’apport de Nick Hayes (compositeur, arrangeur et chef en résidence à ReMuA), qui les intègre dans un tout cohérent et adapté aux enfants.

Ce projet d’envergure qui mobilise des écoles de Morinval, Basse-Wez, Bressoux/Droixhe, Glain, Wandre, Saint-Léonard et Cointe, tous réseaux scolaires confondus, permet aux enfants, de la 2e à la 6e primaire, d’apprendre les bases musicales et techniques, les règles du travail en orchestre ou en choeur, et de développer écoute, attention, persévérance. Déjà développé à Bruxelles et à Mons par les équipes de ReMuA, El Sistema Liège est lui aussi fondé sur le principe des 4 As (voir page 5).

Initié pour une durée de deux années scolaires, « El Sistema Liège » offre donc à ces 200 enfants une formation musicale, un encadrement professionnel et la mise à disposition d’instruments et de locaux, tout cela de manière entièrement gratuite. Les coûts sont pris en charge par la Ville de Liège et l’OPRL, avec le soutien de la Loterie Nationale et de la BNP Paribas Fortis Foundation, dont les Awards 2015 ont récompensé le projet pour les quartiers de Morinval et Bonne-Fortune (soutien à des projets éducatifs visant l’intégration par l’éducation des enfants et des jeunes défavorisés).