Bienvenue

Bienvenue sur ce modeste blog dédié à l'information artistique et culturelle dont nous avons connaissance.

Nous recevrons avec plaisir toute information concernant un évènement que vous organisez, un livre que vous venez d'écrire, un CD que vous venez d'enregistrer...

Ce blog est géré par un journaliste professionnel.








lundi 19 décembre 2016

A Liège, exils et musique

Festival Exils 

7 concerts sur les traces des compositeurs interdits, exilés, déportés

L’OPRL sur les traces des musiques de l’exil lors de la Seconde Guerre mondiale, à la Salle Philharmonique, au Théâtre de Liège, à l’Université et à La Cité Miroir.

Du jeudi 2 au dimanche 5 février, le festival annuel de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège propose sept concerts évoquant les grands compositeurs qui ont fui l’Allemagne nazie, ont vu leur musique interdite, ont défendu leur expression artistique jusque dans les camps ou ont été réduits au silence. De Chostakovitch à Korngold en passant par le jazz « dégénéré » de Gershwin, ce temps fort de la saison de l’OPRL promet des concerts touchants, interpellants, et avant tout d’une grande beauté musicale. Une façon d’éclairer notre regard sur le présent à la lumière de l’Histoire passée, de prendre une distance nécessaire loin de l’immédiateté du quotidien.
L’OPRL a souhaité sortir le Festival EXILS des murs de la Salle Philharmonique et associer le Théâtre de Liège, La Cité Miroir et les Concerts de Midi de la Ville de Liège : ils programment chacun un concert, qui s’inscrit aussi dans leur propre saison.

LES CONCERTS DE L’OPRL

Christian Arming dirige l’OPRL lors de trois concerts qui convoquent  Chostakovitch (Treizième Symphonie « Babi Yar »), Mendelssohn (Le songe d’une nuit d’été), Křenek, Hindemith, Suk et Dvořák… Pour le concert de clôture, il met à l’honneur les musiciens exilés aux états-Unis (Korngold, Stravinsky), où ils découvrent le jazz de Gershwin. Avec une pléiade d’artistes invités dont Markus Schirmer, Jodie Devos, Ralph Szigeti ou le Chœur Philharmonique Tchèque de Brno.

récitals, musique de chambre, à-côtés

Le Festival EXILS est aussi l’occasion d’inviter le pianiste Michaël Levinas en récital, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et le pianiste Pascal Amoyel dans un concert théâtral intitulé « Le Block 15 », mais aussi la création de « Après la fin », qui mêle poésie et musique, par Emmanuelle Cordoliani et la violoniste Stéphanie-Marie Degand. L’ensemble Het Collectief interprète notamment le  Quatuor pour la fin du Temps de Messiaen. Le Festival propose également des rencontres, une exposition de la plasticienne Marion Zylberman, et plusieurs projets pédagogiques. Il sera également largement relayé sur Musiq’3.