Bienvenue

Bienvenue sur ce modeste blog dédié à l'information artistique et culturelle dont nous avons connaissance.

Nous recevrons avec plaisir toute information concernant un évènement que vous organisez, un livre que vous venez d'écrire, un CD que vous venez d'enregistrer...

Ce blog est géré par un journaliste professionnel.








jeudi 2 février 2017

A Liège, l'OPRL joue Moussorgski mais pas que...

Le chef-d’œuvre de Moussorgski, orchestré par Ravel, est l’occasion de découvrir le chef hongrois Gergely Madaras, les 17 et 18 février à Liège, et la dessinatrice sur sable Marina Sosnina (le 18).  Mais pas seulement !


En 1874, Moussorgski compose pour le piano ses Tableaux d’une exposition, promenade en musique à travers une collection d’art, aux tableaux plus pittoresques les uns que les autres. Ravel les orchestre en 1922 : il en souligne la modernité éblouissante à travers l’écriture pour grand orchestre. L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dirigé par le jeune chef Gergely Madaras, met cette œuvre au cœur de ses concerts à la Salle Philharmonique, le vendredi 17 février à 20 heures et le samedi 18 février à 16 heures (dans le cadre des Samedis en famille).

LE VENDREDI 17 février (20h) : une première partie 100% hongroise

En première partie du concert du vendredi 17 février, l’OPRL invite le violoniste hongrois Kristóf Baráti (38 ans) dans le Premier Concerto pour violon (1915) de son compatriote Ernö Dohnányi : une œuvre aux accents romantiques, composée dans une Hongrie ayant pris entre-temps, avec Kodály et Bartók, les chemins de la modernité.

SAMEDI 18 février (16h) : UN « SAMEDI EN FAMILLE »… sur sable

Pour découvrir la musique des Tableaux d’une exposition avec les enfants (de plus de 8 ans), le « Samedi en famille » propose au public de découvrir, sur l’écran qui surplombe l’orchestre, le travail simultané de la dessinatrice sur sable Marina Sosnina.  Pour visualiser la poésie du « ballet des poussins dans leurs coques » ou encore l’humour de « la cabane sur des pattes de poule », rien de tel que son imaginaire enchanteur et la fabuleuse dextérité de ses mains, qui tracent, dans les sillons du sable, des dessins de toute beauté. La présentation de l’œuvre est assurée, en parallèle, par Vincent Delbushaye (Musiq’3). 

« Rencontre avec… » Gergely Madaras

Le mercredi 15 février, à 18h30,  Stéphane Dado donne rendez-vous en toute simplicité au jeune chef hongrois Gergely Madaras (également flûtiste et compositeur). Né en 1984, il assure depuis 2013 la direction musicale de l’Orchestre Dijon Bourgogne ; depuis 2014, il est également Chef principal du Savaria Symphony Orchestra (Hongrie).