Bienvenue

Bienvenue sur ce modeste blog dédié à l'information artistique et culturelle dont nous avons connaissance.

Nous recevrons avec plaisir toute information concernant un évènement que vous organisez, un livre que vous venez d'écrire, un CD que vous venez d'enregistrer...

Ce blog est géré par un journaliste professionnel.








mercredi 15 février 2017

A Liège Namur, Ottignies et Huy, neuf slameurs de la Zone invités de l'OPRL


ça slame à L’orchestre

Neuf jeunes slameurs de « La Zone » (Liège) ont écrit des textes sur des œuvres symphoniques de Beethoven, Bach ou encore Ravel. Ils les interprètent sur scène, accompagnés par l’OPRL, pour plusieurs centaines d’élèves du secondaire.

Susciter des rencontres

Entre une scène accueillant des musiciens d'orchestre et une scène slam, il n'y a qu'un pas. Ce pas, franchi par l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège et par neuf slameurs de l’asbl « La Zone » (nommés Skash, Christiane Dunia, Lisette Lombé, Vol-au-vent, Nestor, Ami Terrien, Josh, NK et Simon Raket), permet à la musique classique et à la poésie d'aujourd'hui de se rencontrer. Du 21 au 24 février prochains, sept concerts scolaires sont proposés à environ 2.000 élèves d’écoles secondaires, à Ottignies, au Centre Culturel de Namur (Les Abattoirs), à Huy (pour l’ensemble des écoles provinciales liégeoises) et à la Salle Philharmonique de Liège.

Chacun des slameurs de « La Zone » a choisi, parmi une liste de « tubes » du répertoire symphonique proposés par l’OPRL, une œuvre, qui leur a inspiré un texte, un rythme, des rimes. La rencontre de ces œuvres (de Bach, Mozart, Beethoven ou encore Ravel) et de leurs textes est porteuse de messages forts, en connexion avec le sens de la musique. Pour les concerts, ces slameurs vivront l’expérience rare de se produire avec l’OPRL, en formation de 40 musiciens, dirigés par Sébastien Lemaire.

Impliquer les élèves

Plusieurs connexions ont été voulues par l’OPRL et « La Zone » de façon à offrir une dimension participative à ce projet inédit. Ainsi, tous les élèves de première secondaire de l’enseignement provincial liégeois seront invités, s’ils le souhaitent, à intégrer des ateliers d’écriture dans le cadre de leur école et avec les slameurs. Une vaste dynamique dans laquelle l’enseignement provincial implique ses professeurs de musique et de français et qui débouchera sur des prestations avec l’OPRL en novembre prochain. Cette dimension participative a d’ores et déjà pris forme à Namur, en collaboration avec le Centre Culturel de Namur et le slameur Maky : les élèves qui assisteront à la séance du 24 février ont réalisé leurs propres textes, qu’ils pourront eux aussi porter sur la scène aux côtés de l’OPRL.