Bienvenue

Bienvenue sur ce modeste blog dédié à l'information artistique et culturelle dont nous avons connaissance.

Nous recevrons avec plaisir toute information concernant un évènement que vous organisez, un livre que vous venez d'écrire, un CD que vous venez d'enregistrer...

Ce blog est géré par un journaliste professionnel.








vendredi 17 mars 2017

A Liège, Kristian Bezuidenhout en récital de pianoforte


Premier Prix du prestigieux Concours de Bruges (2001), Kristian Bezuidenhout est pour la première fois à la Salle Philharmonique, le dimanche 26 mars à 16 heures. Haydn et Beethoven au programme !

« Bezuidenhout est un prince du pianoforte, il fait chanter chaque mélodie comme personne sur cet instrument intraitable. » (The London Times). Kristian Bezuidenhout est pour la première fois en récital à la Salle Philharmonique de Liège, le dimanche 26 mars à 16 heures, dans le cadre de la série « Piano 5 étoiles ». Une fois n’est pas coutume, le grand Steinway de concert est laissé en bord de scène au profit de cet instrument rare, le pianoforte, ancêtre du grand piano romantique qui supplanta le clavecin et séduisit Haydn, Mozart, Beethoven et bien d’autres, par ses possibilités nouvelles de produire nuances et variétés de couleurs grâce à ses cordes frappées.



HAYDN ET BEETHOVEN

Reconnu comme l’un des plus grands spécialistes des claviers anciens (pianoforte et clavecin, même s’il joue aussi sur piano moderne) depuis son Premier Prix au prestigieux Concours de Bruges à l’âge de 21 ans, Kristian Bezuidenhout est né en Afrique du Sud et a notamment étudié à l’Eastman School of Music (USA). Son intégrale en cours de l’œuvre pour piano de Mozart (harmonia mundi) est unanimement saluée par la critique internationale. Pour son premier récital à Liège, il part à la conquête de Haydn (Variations en fa mineur) et des grandes pages préromantiques de Beethoven, avec notamment sa Sonate n° 7 et la célèbre Sonate n° 8 « Pathétique ».