Bienvenue

Bienvenue sur ce modeste blog dédié à l'information artistique et culturelle dont nous avons connaissance.

Nous recevrons avec plaisir toute information concernant un évènement que vous organisez, un livre que vous venez d'écrire, un CD que vous venez d'enregistrer...

Ce blog est géré par un journaliste professionnel.








mercredi 4 mai 2016

A Liège et Bruxelles, romantisme avec Wagner, Mahler et Schumann

du pur Romantisme


Christian Arming dirige son répertoire de prédilection ces 12 et 13 mai à Bruxelles et Liège.

 
Kindertotenlieder : poignante souffrance du père « désenfanté »

Le jeudi 12 mai à 20 heures au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, et le vendredi 13 mai à 20 heures à la Salle Philharmonique de Liège, la mezzo-soprano Mihoko Fujimura est l’invitée de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et de Christian Arming dans les Kindertotenlieder de Mahler (1905). Ces cinq « Chants funèbres pour des enfants », composés sur des poèmes de Friedrich Rückert, évoquent la souffrance d’un père à la mort de son enfant ; sujet tristement prémonitoire puisque Gustav Mahler devait perdre, en 1907, l’aînée de ses deux filles. Délicate et poignante à la fois, l’orchestration de Mahler sert l’expression touchante de ces textes, ici servis par Mihoko Fujimura, mezzo-soprano reconnue pour ses interprétations de Lieder avec orchestre (Mahler, Wagner, notamment).

WAGNER et Schumann

Christian Arming ouvre ce concert avec Wagner et son opéra Tristan et Isolde (1865), dans ses deux plus célèbres passages symphoniques : le Prélude (qui concentre toute l’action de l’opéra à suivre) et la bouleversante Mort d’Isolde qui le referme en touchant au sublime.

Créée à Leipzig, en 1846, la Symphonie n° 2 de Schumann (1846) confirme par ses côtés sombres que la beauté peut naître d’une certaine noirceur.

Ce concert est capté par la chaîne Mezzo (diffusion en septembre prochain) et diffusé le 29 mai à 20h sur Musiq’3. Un programme lors duquel l’OPRL fera valoir, grâce à Christian Arming, la densité typique du versant germanique de sa sonorité.