Bienvenue

Bienvenue sur ce modeste blog dédié à l'information artistique et culturelle dont nous avons connaissance.

Nous recevrons avec plaisir toute information concernant un évènement que vous organisez, un livre que vous venez d'écrire, un CD que vous venez d'enregistrer...

Ce blog est géré par un journaliste professionnel.








mercredi 5 avril 2017

A Liège et Metz, le pianiste Andrew Tyson en concert


Sixième lauréat du Concours Reine élisabeth de piano 2013, le jeune Américain (30 ans), Andrew Tyson, était l’un des favoris du public et de la presse. Il est à Liège et Metz avec l’OPRL, au moment où sort son disque Ravel-Scriabine (chez Alpha).

Lors du Concours Reine élisabeth en 2013, Andrew Tyson pouvait prétendre figurer dans le trio de tête ; il avait  ébloui par son « absolue limpidité, beauté de l’évidence » (Le Soir) et était présenté comme « un musicien génial, un artiste raffiné, un pianiste accompli » (La Libre Belgique). Son récent disque Scriabine-Ravel (Alpha) confirme ces qualités ! Andrew Tyson est l’invité de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dans les Variations sur un thème de Paganini de Rachmaninov (1934), qui allient à merveille virtuosité et romantisme. Après un concert le jeudi 20 avril à 20 heures à la Salle Philharmonique de Liège,  sous la direction de John Neschling, les artistes donnent le même concert le vendredi 21 avril à 20 heures à L’Arsenal de Metz.

Également au programme, Hamlet de Tchaïkovski, et une œuvre plus rarement proposée au concert, La tragédie de Salomé, ballet de Florent Schmitt (1911) écrit sur la légende biblique de la princesse Salomé qui séduit son beau-père Hérode pour obtenir la tête du prophète Jean-Baptiste. Une musique d’une rare sensualité, qui associe les miroitements de l’Orient à la noirceur du romantisme.